Cet article vous est proposé par Katarzyna Receveur. Cette spécialiste en ressources humaines a exercé 7 années auprès de Capgemini en tant que "Human Ressources & International Mobility Business Partner", avant de développer l'entreprise TCC International, au travers de laquelle elle conseille les particuliers et professionnels dans la gestion de carrière, le process de recrutement et la traduction de CV et lettre de motivation.

 

 

Votre candidature est votre carte de visite. Parfaitement préparée, elle augmentera vos chances d’obtenir un entretien d’embauche. Le présent article a pour but de vous sensibiliser sur l’importance d’un bon CV et lettre de motivation. Je vous donnerai quelques conseils à la rédaction et vous guider en vous donnant des exemples et outils clés.


1° - CV


Votre CV doit vous ressembler car parle de votre vécu professionnel, vos formations, qualités, compétences, expertises et hobbies. Il doit vous valoriser mais pas survaloriser. Il doit présenter la vérité.
Proposez une forme simple, attrayante et claire : attention donc à la couleur, police et disposition des différentes parties. Il faut qu’il attire l’œil de votre futur recruteur et qu’il puisse s’y retrouver avant même de commencer la lecture. Si vous souhaitez vous inspirer de l’existent, faites cependant attention à ce que vous trouvez sur internet.


Partie « Présentation »


Donnez toutes les informations nécessaires qui aideront le recruteur à vous contacter et à faire le lien entre vous-le candidat et le CV. Je pense notamment à votre téléphone et mail. Quant à votre adresse, elle n’est pas obligatoire mais je recommanderais de la rajouter également surtout pour montrer que vous pouvez être rapidement disponible pour un entretien de recrutement ou une embauche.
Dans cette partie, vous pouvez proposer également l’intitulé du poste recherché ou votre objectif si, par exemple, vous cherchez un stage. Cela aidera le recruteur à savoir immédiatement quel est votre profil.
Quant à la photo, cela dépend mais sachez qu’elle n’est pas obligatoire. Chaque recruteur a ses préférences ; il y en a qui préfèrent les CV avec, et il y en a qui optent pour un CV plutôt anonyme. A vous donc de choisir.


Partie « Expérience »


Commencez par votre expérience la plus récente (puisqu’on parle d’un CV français). Puis, ne vous vous servez pas de votre CV comme un support de préparation pour un éventuel entretien d’embauche. Décrivez vos responsabilités et réalisations le plus précisément possible mais tout en restant synthétique, clair(e) et concret(e). Valorisez suffisamment votre profil mais ne le survalorisez surtout pas et présentez la vérité. Un conseil aux jeunes diplômés : attention aux termes liés au management et niveau de maîtrise.


Partie « Compétences »


Il s’agit ici d’une liste de connaissances et de compétences. Vous pouvez mettre ici votre expertise également, avec le niveau de maîtrise à chaque fois. Si vous proposez dans cette partie vos connaissances informatiques, vos compétences professionnelles et expertises métier, pensez à tout bien organiser afin que le recruteur puisse s’y retrouver facilement. Sinon, vous pouvez les différenciez en mettant plusieurs pavés bien distincts.
Je conseillerais d’identifier ici vos propres connaissances et compétences plutôt que celles que le recruteur a envie de lire car sont indispensables pour le poste à pourvoir. N’en mettez pas trop pour toujours garder la crédibilité de votre CV.


Partie « Formations »


Présentez ce pavé en mettant les années de vos études. Précisez le nom de l’école, le lieu et le titre du diplôme obtenu. Si vous souhaitez rajouter la mention, vous pouvez le faire bien évidemment. Commencez par la formation la plus récente, puisqu’on parle toujours d’un CV en français. Si vous avez fait vos études à l’étranger, attention à la traduction de niveaux d’études puisqu’on en France on n’a pas toujours les équivalents exacts. Et quant aux diplômes, je vous conseillerais de ne pas les traduire mais de laisser leurs noms d’origine.


Partie « Langues »


Commencez par la langue la plus importante et je ne parle pas ici du niveau de maîtrise mais de son utilité pour le projet, pour le poste. Donnez toujours le vrai niveau. Si vous dites que vous êtes « fluent » en anglais mais que ce n’est pas vrai, de toute façon cela se verra rapidement, croyez-moi. Vous imaginez bien en entretien d’embauche si votre interlocuteur vous demande : « What are your the most important qualities you’d like to improve for the required job ? » et que vous ne comprenez même pas la question, votre candidature deviendrait beaucoup moins crédible et votre recruteur se demanderait si vous ne l’avez pas menti(e) non plus sur d’autres points.


2° - LETTRE DE MOTIVATION


Passons maintenant à la rédaction de votre lettre de motivation en français. Pour de nombreux candidats, c’est une étape la plus difficile. Je vais donc vous donner quelques règles qui, je l’espère, vous aideront à sa préparation.
Une lettre de motivation contient 1 page avec maximum 4 paragraphes. Chaque paragraphe trouve 3 ou 4 phrases. Et pour rappel, 1 phrase ne doit en aucun cas avoir cinq lignes. Soyez synthétique, clair(e) et précis(e).

Le premier paragraphe est un paragraphe accrocheur. Il faut immédiatement intéresser votre interlocuteur et lui donner envie de continuer la lecture. Présentez-vous brièvement et faites un lien avec l’offre à laquelle vous postulez.

Le deuxième paragraphe est sur vous. Le troisième sur vos motivations. Les deux sont, j’ose dire, les plus importants. Allez à l’essentiel. Préparez-les soigneusement. Présentez les informations clés sans trop les détailler. Là il faut qu’on sache que cette lettre de motivation c’est vous.

Et le quatrième paragraphe c’est la formule de politesse.

Votre candidature doit être personnalisée et avoir des informations clés présentées d’une manière synthétique, claire, précise et concrète. Valorisez-vous, différenciez-vous, dites la vérité et donnez envie au recruteur de vous contacter.

N'hésitez pas à consulter un autre de nos tutos