Le métier de Community Manager (CM) se démocratise chaque jour un peu plus. La preuve en est, le nombre conséquent de formations, certifiantes ou non, qui s'y apparentent. Pour autant, un CM, ça fait quoi dans la vie ?

Matthieu Poujade, Manager / Community Development chez Blizzard, nous expliquait dans son interview qu'il était « celui / celle qui construit un pont entre une équipe de dev (ou un éditeur) et son audience. Pour continuer dans la métaphore BTP, il est important de noter qu’il ou elle est souvent à la fois architecte, et maçon. ». Il doit savoir « écouter les joueurs, communiquer dans leur référentiel linguistique et culturel, et activer des opportunités sociales ».

Autant dire qu'il y a un véritable enjeu derrière ce poste, et que les recruteurs sont de plus en plus précis et sélectifs quant aux candidats qu'ils reçoivent en entretien de recrutement. Aussi allons-nous essayer de compiler pour vous certaines informations liées à l'entretien de recrutement pour un emploi de CM dans ce dossier, en espérant que cela vous soit profitable !

 

1- CV et lettre de motivation

 

« Mais euuuuh … On devait pas parler de l'entretien ? ». Métoutafé ! Nous voulions cependant vous rappeler qu'on décroche majoritairement un entretien à la suite de l'envoi de ces documents, donc un rapide checkpoint là dessus nous semblait de mise :)

 

Sans entrer dans le débat de "qu'est-ce qu'un bon CV ou lettre de motivation", les points suivants nous semblent importants :

- Implémentez la terminologie (mots clés) associée au poste de Community Manager. Il va de soi que vous allez aborder dans vos compétences votre connaissance des médias sociaux, aussi n'hésitez pas à parler en sus de taux d'engagement, d'e-notoriété, ou encore des outils de gestion que vous utilisez (ClockTweets, MakeMeStats, etc)
- Parlez chiffres : Vous gérez un groupe de X personnes sur facebook ? Vous connaissez votre taux de conversion d'actions média ? Alors indiquez-le !
- Vérifiez votre orthographe et syntaxe : Vous serez potentiellement l'une des vitrines du recruteur demain sur la toile, et il serait regrettable que vous lettre de motivation soit bourrée de fotes (oui oui, ça semble être une évidence … et pourtant ...)
- Enfin, pensez « plus-value » : Comment (ou au travers de quoi) pouvez-vous rendre votre candidature différenciatrice de celle de vos homologues ? Indiquez à un éditeur, ou une Team eSport que « vous êtes fan de ce qu'ils font » ne sera certainement pas suffisant (voir judicieux en l'état), donc creusez-vous les méninges pour vous distinguer.

 

2- L'entretien de recrutement et ses questions

 

Tout d'abord, il va de soi que les questions qui vous seront posées sont liées au niveau de connaissance du recruteur (comme pour tous métiers, me direz-vous). Ainsi, vous risquez de rencontrer du « vous pouvez me faire gagner combien de j'aime sur s'book en 2 semaines » jusqu'à du « comment auriez vous géré le piratage de notre base de données clients un dimanche après midi ».

Aussi vous faudra-t-il faire, dans certains cas, de la pédagogie et un peu de vulgarisation, et dans d'autres, être particulièrement bien préparé et renseigné quant à l'actualité du recruteur. Pour autant, voici plusieurs questionnements qui vous seront sans doute formulés :

 

Quelles sont vos précédentes expériences en social media management ?

 

Tout d'abord, en amont de l'entretien, pensez à une arborescence quant à votre réponse. Soyez précis et faites preuve de clarté. Abordez ainsi, point par point, le management de votre groupe de fans du jeu Y sur facebook, puis de votre blog d'actualité Gaming, et enfin de votre poste de CM bénévole pour l'Association eSport-Qui-Déchire que vous occupez depuis 2 ans. Pour chacun de ces développements, parlez de la situation initiale, des actions menées et leur contexte, pour finir par les résultats des dites actions.

 

C'est le moment de vous valoriser, de montrer en quoi vous avez eu un impact significatif lors de vos précédentes expériences, ainsi que de sensibiliser votre interlocuteur à vos passions (qui sont peut être aussi parmi les siennes).

 

« Oui, mais mon blog j'ai du le fermer car : il me demandait trop de temps / ne faisait pas assez de visites / j'en avais marre. Donc je veux pas vraiment en parler »

 

Ha ? Et pourquoi ? Nous vous invitons à ne pas réfléchir en terme manichéen de "réussite ou d'échec", mais en terme d'entrepreneuriat, de réflexion sur vos internautes cibles, de déploiement de votre communication, et bien évidemment en terme d'analyse de vos choix. Savoir dire « ce n'était sans doute pas la meilleure solution, et si je pouvais faire différemment, je partirais plutôt là dessus » est bien souvent perçu comme une belle prise de recul professionnelle. Après, tout est une question de forme :)

 

Quelles sont vos compétences ?

 

Le métier de CM pourrait être assimilé à celui d'un couteau suisse (un couteau suisse qui aurait un métier …). Effectivement, le recruteur n'attendra pas comme réponse « bah, je sais créer un post sur facebook et mes amis ils me like grave ! ». Enfin, logiquement, non. Donc revoyons ensemble certaines compétences pouvant aller de concert avec votre future mission :

 

- Bonne communication et rédaction

- Animateur de communautés

- Conscient de l'identité d'entreprise

- Créatif (forme et fond)

- Fédérateur

- Maîtrise de divers outils de gestion

- Graphiste / Designer

- Modérateur

- Analyste (données, engagement, performances, etc)

 

Nous rajouterons à cette liste, même si ce sont des métiers différents, qu'une connaissance du SEO est un plus apprécié.

 

Que feriez-vous quant à cette actualité ?

 

Il n'est pas rare qu'un recruteur vous propose de vous mettre en situation. Dans notre cas de figure, on peut tout à fait imaginer que l'on vous demande une ébauche de rédaction d'un communiqué de presse pour la sortie de tel jeu, ou la création de quelques tweets associés aux résultats d'une équipe.

 

Outre la tournure et votre capacité créative, le recruteur essayera de voir au travers de cet exercice votre connaissance de l'environnement dans lequel son entreprise évolue. Quel format, quelle approche, quelle terminologie, ou encore qui tagguer, quels hashtags, etc. N'hésitez pas ainsi à vous renseigner au préalable sur ce qui se fait déjà dans le secteur, ainsi que la manière dont fonctionne d'ors et déjà le recruteur.

 

Que pensez-vous de notre gestion actuelle en social media ?

 

Attention, it's a trap !

Enfin, plus ou moins. D'un côté, vous aurez sans doute envie de montrer ce que vous pourriez apporter en plus de ce qui est déjà en place (enfin, si vous vous êtes renseigné sur leur manière de faire, bien entendu …). Et de l'autre, une mauvaise tournure, une analyse un peu trop cassante ou subjective risque d'être mal perçue par le recruteur. Donc autant dire que cette question doit être appréhendée en amont de l'entretien.

 

Il n'y a ici pas de bonne ou de mauvaise réponse, mais nous vous conseillons dans tous les cas et si c'est justifié, de valoriser le travail déjà effectué, et de souligner les choix / engagements qui vous semblent importants dans la politique de communication de l'entreprise. Vous pouvez ainsi parler de « base solide », de « communauté investie » ou encore de « très bons résultats aux jeux concours », et j'en passe. Pour autant, vous ne pouvez évidemment pas en rester là.

 

C'est donc le bon moment de sensibiliser votre interlocuteur à votre touche personnelle. L'utilisation d'un nouveau média cohérent avec la cible identifiée ? La mise en place d'actions sponsorisées ? La planification d'une veille concurrentielle ? La curation de contenu associé à une stratégie de longue traîne pour drainer du trafic ? La liste est longue, donc autant dire qu'avec un peu de recherche, vous devriez pouvoir proposer quelques idées pertinentes au recruteur abasourdi par votre professionnalisme et votre conscience professionnelle.

 

Comment opérez-vous le reporting ?

 

« Quoi, mais quoi ? J'hallucine ! Voila que mon patron me demande de prouver que j'mérite mon salaire ! Où va le monde / C'était mieux avant / Pourquoi tant de haine ? »

 

Il y a de forte chance que l'on vous questionne sur les indicateurs de performances (KPI) que vous comptez utiliser, ainsi que sur la manière dont vous allez réaliser votre reporting d'activité. Pour peu que vous ayez glané des informations au cours de l'entretien, vous avez alors un certain nombre d'éléments qui pourront vous permettre de répondre aux questions suivantes :

 

- Qu'attend on du futur Community Manager, et par conséquent, quelles sont les directions de la politique de communication ;

- Quels sont les points clés qui permettront d'évaluer la réussite de ses missions ;

- Enfin, qu'est-ce que les autres services de l'entreprise pourraient attendre de ses actions (contacts opt-in, livre blanc, etc).

 

A vous alors de les associer correctement afin de déterminer les données chiffrées qui vous serviront de KPI. Quant au reporting, il est possible qu'un CRM soit déjà utilisé en interne, auquel cas la réponse est toute trouvée. Si ce n'est pas le cas, et pour peu que vous les ayez utilisé / essayé en amont, vous pouvez proposer des solutions comme SocialShare ou SumAll.

 

Quelles sont vos connaissances en matière de SEO ?

 

Comme dit précédemment, il s'agit d'un tout autre métier. Mais comme dit aussi précédemment, le Community Management, c'est aussi être un couteau suisse. Aussi, sans pour autant être expert, il peut sembler intéressant d'acquérir / de développer une certaine conscience du référencement naturel. Le domaine est vaste, mais c'est loin d'être insurmontable si l'on souhaite avoir quelques bases à mettre en avant lors d'un entretien.

 

Nous vous conseillons ainsi de faire quelques recherches sur les éléments suivants, pour peu que vous ne les maîtrisiez pas déjà :

 

- Les balises méta (title, keyword, description), ainsi que les H1, H2, H3, etc. L'intérêt ici est de valoriser le contenu éditorial que vous allez par la suite créer, auprès des moteurs de recherches.

- Les mots clés et la sémantique. On parle souvent de « densité de mots clés » dans un article, ainsi que des mots clés « connexes » associés à une stratégie de longue traîne. Et oui, dans le SEO, en plus de devoir plaire aux internautes, il faut essayer de plaire aux moteurs de recherches

- Les backlinks. Outil puissant dans le référencement naturel, permettant à des contenus web d'être particulièrement bien indexés par les moteurs, il semble important d'en comprendre le principe, et de les utiliser à bon escient !

 

Notre dossier s'achève ici. Nous espérons que vous y avez trouvé quelques éléments de réponses aux questions que vous pourriez vous poser vis à vis de vos futurs entretiens de recrutement pour des postes de Community Manager. S'il reste quelques zones d'ombre, nous vous conseillons de prendre connaissance de certaines interviews réalisées par Gaming Jobs, comme celles de Matthieu Poujade (Manager / Community Development chez Blizzard), de Vincent Hoffmann (CM chez Capcom) ou encore de Brice Faye (Community Manager et Marketing chez Glory4Gamers) .

 

Have Fun !

N'hésitez pas à consulter un autre de nos tutos