Article rédigé par Eddy Celestine, Senior Business Manager pour le Cluster Atlangames

 

Pour commencer, il s’agit là de pistes pouvant aider dans cette démarche, l’industrie du jeu video est un marché en perpétuelle évolution et les vérités d’hier ne seront pas forcément celles de demain.
Avant de partir à la poursuite d’un éditeur , il y a quelques questions de base à se poser!


1) Pourquoi un éditeur ?


J’entend souvent “je n’ai pas besoin d'éditeur, je peux me débrouiller seul” ou encore “je ne vois pas ce que cela va m’apporter, en plus ils vont me prendre de l’argent pour quelque chose que j’aurais pu faire seul”.
Savoir marketer et vendre un jeu est un métier à part entière.
Cela requiert des connaissances sur le marché , sur la communication et le marketing qu’en général les studios débutants ne possèdent pas en interne.
Avoir un éditeur doit normalement vous faciliter la tâche , il va gérer la communication , le marketing et une partie de la distribution de votre jeu.

Dans un marché où la visibilité est primordiale, c’est un partenaire qui dispose d’un réseau de contacts privilégiés au sein des plateformes , qui va être capable de vous aider à mettre en valeur vos assets , à mettre en place une opération “relations presse”, assurer votre présence sur des événements jeu vidéo (salons ,conférence), vous aider sur la partie community management et gestion des réseaux sociaux, et faciliter la distribution de votre jeu .
Toutes ces actions , qui bien maîtrisées sont autant de moyens et de possibilités d’augmenter la vente et la visibilité de votre jeu.

Editer un jeu a un coût et c’est en quelque sorte un investissement donc un bon éditeur a tout intérêt à ce que votre jeu soit un succès car il pourra ainsi récupérer et valoriser son investissement.

 

2) Que fait un éditeur ?


Outre la question communication marketing que nous avons vu plus haut, l’editeur peut vous aider en finançant une partie de la production de votre jeu. Certains éditeurs ont des équipes de développement internes qu’ils peuvent mettre à votre disposition pour aider à la finalisation (ou réalisation) de votre jeu.

D’autres vous aideront sur la partie localisation, QA, et playtest. Toutes les possibilités sont envisageables à condition d’avoir été notifiées dans votre contrat.
Dans le cas où l'éditeur a financé une partie de la production , il travaillera avec vous sur le calendrier de sortie du jeu, à savoir : quand faire vos annonces, envoyer des assets et communiquer sur votre jeu.

En ce qui concerne la partie distribution , un studio peut gérer seul la distribution de son jeu mais cela va lui demander une énergie et un temps considérable pour établir tous les contacts permettant la mise en avant du jeu à sa sortie.
Pour l'éditeur, ces contacts sont déjà faits, il lui est plus facile de convaincre ces partenaires et donc de mettre votre jeu en avant. Si il a un catalogue fourni et la connaissance des canaux de distribution, sa capacité de négociation sera supérieure à la votre dans la plupart des cas.

En phase de sortie de votre jeu , un éditeur travaillera avec vous sur le lancement, les press releases, les relations avec les différents médias, les salons où la présentation du projet pourrait avoir un impact sur vos futures ventes ou téléchargements.

En ce qui concerne le partage des revenus, cela dépend de votre contrat avec un éditeur :

- Si l'éditeur fait une avance pour la production, le marketing et la distribution, il prendra un pourcentage de vos revenus (autour de 50%) mais ce pourcentage devra être dégressif une fois le montant investi atteint.
- Si l'éditeur fait le marketing et la distribution , ne fait pas d’avances pour la production, le pourcentage sera entre 30 et 40%.
- Si il ne fait que la distribution , on sera entre 10 et 30% tout dépendra des canaux de distributions dont il s’occupera en direct.

Nous travaillons avec les studios sur cette partie en relisant les contrats, en vous mettant en relations avec des juristes afin d'éviter de signer quelque chose qui ne conviendrait pas.
Surtout ne jamais signer la première version de votre contrat d’édition !


3) Obligé d’avoir un éditeur ?

Rien ne vous oblige à travailler avec un éditeur , aujourd’hui vous pouvez publier votre jeu en solo sur de nombreuses plateformes.
Cependant quand vous décidez de tout gérer, il faudra prendre en compte que le temps que vous passerez à contacter les médias, faire votre community management, faire lobbying auprès des canaux de distribution (le tout bien souvent en anglais) , c’est du temps que vous ne passerez pas sur la production, le debug et le peaufinage de votre jeu.
Lorsque vous passez un contrat avec un éditeur, vous définissez les taches et devoirs de chacun jusqu’à après la sortie de votre jeu. Ainsi que le partage des revenus.

 

4) Comment choisir/trouver un éditeur?

Il y a plusieurs options pour trouver un éditeur :

- Les structures spécialisées (Clusters régionaux, SNJV, Le Game)
- Les salons professionnels (type Gamescom, GDC, E3, Casual Connect ,EGX, ect).
- Le networking avec les autres studios.
- Les plateformes dédiées (Square Enix Collective, Adopt My Game ou Yunoia).

Aujourd’hui , nous travaillons avec nos adhérents dans la recherche , la présentation et la prise de contact avec les éditeurs. Nous les accompagnons sur les premiers contacts, voir nous les représentons quand ils le souhaitent. Nous préparons avec eux les premières présentations.

Il est primordial d’avoir des contacts avec des éditeurs le plus tôt possible.
Lorsque vous avez un prototype (qui fonctionne bien !), quelques assets graphiques de qualité, vous pouvez commencer à présenter votre projet.
Cela vous laisse du temps pour rencontrer, échanger, avoir des feedbacks de la part de professionnels sur votre projet.
En général, les éditeurs attendront que vous soyez au minimum en phase alpha avancée pour s’engager.


Conclusion

Comme cité plus haut, l’éditeur est un partenaire privilégié de votre projet. Moyennant un partage des revenus il est sensé vous faciliter la vie. L'idéal est que l'éditeur arrive assez tôt dans le projet comme cela c’est un vrai partenariat. Vous devez établir une relation de confiance.
Ne pas avoir d'éditeur est un risque supplémentaire, cependant si les éditeurs que vous rencontrez ne vous conviennent ou ne respectent pas votre travail ou leurs engagements, il vaut mieux travailler seul. Un mauvais éditeur (il y en a) peut provoquer beaucoup d’effets négatifs à votre structure et votre projet.
Une partie du travail d’Atlangames est de vous accompagner et vous aider dans vos choix que ce soit dans la recherche d’un éditeur(et tout ce qui va avec) ou si vous préférez vous lancer seul (vous aider sur la partie marketing, communication).

C’est une décision importante dans la vie de votre jeu donc informez vous avant de signer un contrat.

 

Retrouvez le Cluster Atlangames, ainsi qu'Eddy :

- Adresse : La Centrale 28 boulevard Benoni Goullin 44200 Nantes
- Contact : Eddy Celestine / Fonction : Senior Business Manager
- E-mail : contact [@] atlangames.com
- Site web : http://www.atlangames.com/
- Facebook : https://www.facebook.com/Atlangames/
- Twitter : https://twitter.com/atlangames