Tommy – Coordinateur du programme Communication eSport de l'INSEEC !

  • 1) Tout d'abord Tommy, peux-tu nous en dire davantage sur toi ?
  • Je vis et travaille sur Londres principalement dans le domaine de la publicité digitale et du big data. Titulaire d’un Master 1 en Marketing digital et social média et d’un MBA en Marketing et data management avec Sup de Pub, ainsi que d’un MSc2 en Marketing et data management avec l’INSEEC MSc & MBA, je me suis donc attaché à ce groupe. Je prépare sur 3 ans un PhD sur le thème de l’évolution de la publicité digitale en lien avec les technologies (machine learning, programmatique, formats publicitaires, data, IA, etc.). Mon activité au sein de l’INSEEC est avant tout un hobby qui me permet de parler de ma passion, les technologies. Étant responsable du pôle digital de l’INSEEC Bachelor, j’avais toutes les compétences nécessaires pour ouvrir un programme.
    Je suis un gamer depuis l’âge de 8 ans et je suis un grand fan de Final Fantasy, mais je joue aussi à Starcraft et LoL, ce qui explique ma fibre pour l’esport. En revanche, je ne suis pas un expert dans le domaine, je me charge uniquement de la coordination de la spécialité, je laisserais le soin aux professionnels de ce domaine, de transmettre tout ce qu’il y a savoir pour nos chers étudiants.
  • 2) J'aimerais faire avec toi un focus sur le programme Communication spécialité eSport de l'INSEEC. Tout d'abord, comment a germé l'idée ?
  • J’avais l’idée de créer un programme en lien avec l’esport il y a déjà plus d’un an, car, étant un professionnel intervenant pour l’INSEEC et en plus un gamer, c’était tout naturel pour moi de penser à l’avenir de la formation en lien avec le gaming et par extension l’esport. J’avais échangé avec certains de mes étudiants avant de proposer l’idée. Lors d’une conversation avec Claire Souvigné la directrice de l’école INSEEC Bachelor et MSc & MBA. Elle m’a fait part de son souhait d’ouvrir une spécialité qui soit novatrice. J’ai alors proposé la communication appliquée à l’esport. Afin d’appuyer mes propos, j’ai préparé un benchmark des écoles et des formations en lien avec l’esport, des intérêts de l’état (la lettre de Monsieur Valls), l’évolution des audiences de l’esport (étude SuperData + PayPal) et une proposition de programme.
  • 3) Ce Master of Science est ratifié par un Titre RNCP, donc reconnu d'état. Comment se sont déroulées les négociations pour faire valoir la spécialité eSport dans une formation comme celle-ci ?
  • En réalité, il n’y a pas de négociation particulière. C’est un Master of Science en communication, nous ne changeons rien au niveau de l’apprentissage, en revanche, c’est l’application et les cas d’entreprise qui seront en lien avec l’esport. Après tout, l’esport n’a pas réinventé la communication. Justement, l’esport utilise ses mêmes bases pour communiquer à travers ces audiences (public). Il est important de garder en tête que c’est un programme communication avec une spécialité esport.
  • 4) Comment avez-vous conçu votre programme de formation ?
  • J’ai d'abord eu de l’aide de la part de deux de mes anciens étudiants, Nil Langerons (Responsable Organisationnel Événementiel - bénévole) et Antoine Rossignol (Responsable des Partenariats - bénévole). Sans eux, le programme aurait vu le jour sûrement l’année d’après. Nous nous sommes basés sur le programme de communication existant. Nous avons identifié plusieurs professionnels de l’esport (qui maîtrisent le savoir-être, savoir-faire et détiennent aussi une expertise métier) pour différents modules de cours et nous nous sommes entretenus avec eux pour la mise en place de ceux-ci. Ils remplissent actuellement les syllabus (le résumé du cours d'un enseignant) et préparent en parallèle le contenu des premiers cours. Ils vont me transmettre le contenu de leurs cours pour une vérification. Puis, l’ensemble des syllabus sont transmis à l’administration pour les publier sur la plateforme de l’INSEEC pour que nos étudiants puissent avoir toutes les informations nécessaires pour le bon déroulement des cours.
  • 5) [Instant PUB] : Peux-tu nous en dire davantage sur les intervenants de la spécialité eSport, et de leur plus-value ?
  • Voici justement la liste des intervenants avec les cours associés :
    - Sébastien "Drijoka" CHENAF - Sociologie de l’esport & brand content
    - Kevin "Shaunz" Ghanbarzadeh - Management et leadership esportif
    - Alexandre "FunKa" Verrier - Histoire et esport culture
    - Alexandre Cardon (directeur marketing chez Ares) - Stratégie de communication
    - Mathieu Lacrouts (fondateur de Hurrah, 1ère agence publicitaire esport) - Stratégie des marques
    - Jonathan Damay (directeur général de Gamers Origin) - Organisation d’événements esportif
    - Mickael "WhitePinguin" Le Roscouet (PR chez Vitality) - Relations publiques et partenariats esportif
    - Mathias Garcia Reinoso (directeur général de JM Dev) - Gestion budgétaire et tableau de bord
    - Mikael Bessis (directeur du dév. éco. de l'esport chez Webedia) – Culture événementielle esportive
    - Romain Saillet (CEO de Story Tailor) - Techniques de prise de vue (streaming et animation web)
    - Hugo Chabrouty (CEO d'E-corp Gaming) - Management des organisations esports
    - YC Mainguy (co-fond. LnL Consulting et Meltdown) - Business plan, création et développement d'entreprise
    - Vincent Bachelet (responsable partenariats chez Blade Groupe / Shadow) - Mécénat & sponsoring esportif
    - Jean Tuloup (co-fond. JM Dev) - Expression communication (gestion de l’image et prise de parole en public)

    Concrètement, les profils parlent d’eux-mêmes. Des véritables experts dans leurs métiers qui ont la possibilité de transmettre ce qui se fait de mieux dans l’esport et pas seulement l’esport, c’est là où est toute la justesse du recrutement. Nous devons professionnaliser les étudiants pour qu’ils puissent intégrer n’importe quel type de structure et ne pas se limiter à un seul et unique marché. C’est un honneur de travailler avec cette équipe qui se réunit uniquement dans l’intérêt de la formation des futurs professionnels de ce milieu et du monde de la communication.
  • 6) Qu'apporte la spécialité eSport aux étudiants du Master of Science ?
  • Premièrement, l’acquisition des connaissances des plus grands acteurs de la communication dans l’esport (Quoi de mieux me direz-vous ?  ).
    Dans un second temps, une mise en pratique avec des cas d’entreprise.
    Puis, une immersion en direct avec ces mêmes acteurs, donc un réseau privilégié.
    Pour finir, la possibilité de se faire remarquer par les professionnels qui recherchent des profils spécifiques.
  • 7) Enfin, le conseil du Chef : Quelles préconisations formulerais-tu à tes étudiants afin de développer leur insertion dans le milieu professionnel post-formation ?
  • En réalité, c’est l’étudiant qui fait sa formation et qui se considère comme un professionnel. Je tiens beaucoup à la qualité de l’enseignement, c’est pourquoi, l’étudiant doit comprendre que pour améliorer ses propres compétences et son expérience, cela passe par son attitude et son respect des règles et des autres personnes qui l’entourent. En bref, l’étudiant lui-même est sa propre clé de réussite. L’école n’est qu’un moyen d’accéder à ses objectifs qu’il s’est fixé.
    Après la formation, je conseille de travailler son propre réseau (très important, le networking permet d’obtenir des opportunités) et acquérir un maximum d’informations à partir d’une veille sur les réseaux sociaux, les médias en ligne, journaux, flux Rss, etc.