Du poker à l'eSport, il n'y a qu'un clic !

  • 1) Santosvella, tout d'abord, une petite présentation pour nos lecteurs ne te connaissant pas encore !
  • Bonjour à tous, moi c'est Diego "Santosvella" Martinez-Guzman, 36 ans, je suis streamer sur Twitch de The Elder Scrolls : Legends et avant ça de Hearthstone depuis un peu plus d'un an. Auparavant j'étais joueur de poker professionnel et coach, essentiellement en ligne, et ce pendant près de 9 ans. Et encore avant cela, presqu'une vie antérieure, j'ai eu une brève carrière en agence média / publicité à la suite de mon MBA de finance et marketing.
    Mais pour en revenir à ma carrière en jeux vidéo, tout a commencé en 1989/1990 sur un amiga 500: pendant que mes camarades assommaient des petits lapins roses sur des consoles 8 bits, moi je trucidais déjà violemment orcs et démons aux sons de la techno CAO sur la première machine 32 bits grand-public. Et ça a complètement forgé mes goûts (et mes dégoûts, n'est-ce pas Pikachu?).
    En parallèle, j'ai commencé Magic l'Assemblée très jeune, puisque je devais avoir 13 ans. J'y ai joué pendant 11 ans, jusqu'au championnat du monde de Toronto.
  • 2) Comment passe-t-on d'un MBA de finance et marketing à joueur de poker professionnel ?
  • A la base, je souhaitais devenir trader *rires*. Parce que ça semblait excitant sur le papier, et parce que j'avais lu American Psycho, entre autres. Puis finalement, après avoir rencontré des gens qui évoluaient dans ce milieu, j'ai trouvé qu'ils ne me ressemblaient pas vraiment, voir pas du tout, donc j'en suis revenu. Mais plus que le lien entre mes études et le poker, c'est le lien entre Magic et le poker qu'il faut voir ! Il y a beaucoup de ponts entre ces deux jeux. Et le déclic s'est fait via un jeu vidéo. J'ai essayé, cela m'a plu, et j'ai alors potassé les règles et techniques durant 3 jours avant de me lancer vraiment sur les sites de poker en ligne. Et grâce à ma vision du jeu (issue en partie de Magic) et ma compréhension des statistiques, j'ai pu en faire mon métier.
  • 3) A quel moment as-tu choisi de mettre fin à ta carrière pro au poker et pourquoi te lancer dans le jeu vidéo ?
  • L'année dernière, et pour plusieurs raisons : déjà à cause de la fatigue mentale (la multiplication des tables, des décisions à prendre chaque seconde, et la variance toujours présente), de la tension physique et psychologique ; ensuite parce que c'est un univers qui est plutôt sur le déclin ; et enfin car je voulais me lancer de nouveaux défis, vivre une nouvelle aventure, tout en restant dans la continuité de mon indépendance. Il faut savoir aussi que j'avais une grosse expérience du coaching et de la pédagogie et que je pensais que cela pourrait séduire au travers de streams.
  • 4) Quels conseils formulerais tu à quelqu'un souhaitant se lancer dans les streams ?
  • Alors, déjà, de le faire pour le plaisir. Il ne faut vraiment pas miser sur des retombées financières immédiates ou à court terme, sinon on se plante. Ensuite, ne pas se décourager : les viewers appellent les viewers, donc être en tête de liste (les 3 / 5 premiers résultats) va faire venir les viewers, qui eux-mêmes font vous faire remonter, et donc faire venir d'autres viewers. Et bien entendu, à l'opposé de cet effet d'aspiration vers le haut, il est très très difficile de passer par exemple de 0 viewer à 20, car vous êtes « perdu » dans le bas de la liste des résultats, et personne ne vient vous voir, d'où l'importance de ne pas se décourager ! Il est du reste conseillé d'atteindre au moins 10 viewers, qui est un seuil psychologique, donc sollicitez votre famille, vos amis, votre réseau, afin d'atteindre ce seuil, vous amenant ainsi davantage de viewers. Enfin, il faut être régulier, créer des habitudes horaires pour vous rendre visible.
  • 5) [Instant PUB] : Quelles sont les évolutions / projets que tu vas mettre en place prochainement ?
  • Alors ce que je souhaite dans un avenir proche c'est le partenariat twitch (le fameux bouton abonnement), mais il y a des critères précis qu'il faut respecter, même si chaque dossier est analysé au cas pas cas. Bien entendu, développer ma chaîne Youtube ! La passerelle entre Twitch et Youtube est facile, mais pour moi Youtube demande beaucoup d'investissement temps pour faire du contenu de qualité et bien monté par rapport aux retombées que je pourrai en attendre. Et enfin, continuer d'être parmi les plus gros streamers français de The Elder Scrolls : Legends, et si la scène compétitive arrive, en devenir l'un des référents en tant que joueur mais aussi caster.
  • 6) Qu'attends tu à l'heure actuelle de ton « nouveau job » de streamer / animateur live ?
  • Alors je vais être très clair : ni la richesse, ni la célébrité ! Moi ce que j'en attends, c'est de continuer de vivre ma vie d'indépendant, c'est à dire de fournir beaucoup beaucoup de travail, mais avec mes propres horaires et ma propre flexibilité. Il s'agit aussi pour moi de continuer de capitaliser sur mon background, sur mes expériences passées (magic, poker, coaching). Et enfin, de continuer de partager avec la communauté que je constitue petit à petit, sur Twitch et sur Discord, et avec laquelle je prends beaucoup de plaisir.
  • 7) Enfin, le conseil du Chef : Quels sont les choix stratégiques que tu as opérés pour être visible sur twitch et que tu es prêt à partager ?
  • Parmi les moyens d'acquérir rapidement de la notoriété, il y a bien entendu le fait de gagner un championnat de tel ou tel jeu, ou encore de participer à un gros event bien visible. On peut aussi « flirter » avec de plus gros streamers et se faire « hoster » par eux. Il faut aussi envisager d'être l'un des premiers à exploiter un nouveau jeu et miser sur sa capacité à rassembler les foules. Ça n'est pas une garantie d'avoir des viewers, mais cela permetd'optimiser ses chances d'être vu et donc d'avoir des clics potentiels, et par conséquent d'hypothétiques viewers qui aimeront ce que vous faites. Et enfin, entretenir ses médias sociaux, non pas pour développer son audience dans un premier temps, mais plutôt pour fidéliser la communauté que vous vous constituez au fur et à mesure des streams.