Manager / Community Development chez Blizzard

  • 1) Matthieu, pourrais-tu déjà nous faire une présentation de ton parcours ?
  • Hello, je travaille dans l’industrie de l’entertainment depuis environ 10 ans. J’ai été producer pendant 4 ans, et CM pendant 6.
    Les principaux jeux sur lesquels j’ai travaillé – en gros ceux dont vous avez probablement entendu parler – sont Magic : the Gathering, League of Legends, et maintenant Hearthstone.
    Pour faire court, je dirais que je n’ai jamais été expert en quoi que ce soit, mais qu’au fil des réussites et des ratés, j’ai développé une vision assez homogène de la chaine de valeur du jeu vidéo. Celle qui va d’une bonne idée, jusqu’à des joueurs passionnés vivant des moments inoubliables.

    J’ai surtout eu la chance de pouvoir apprendre de gens bien meilleurs que moi dans de nombreux domaines, en fait. :)
  • 2) J'aimerais aborder avec toi la fonction de Community Manager. J'ai la sensation que l'on met, encore aujourd'hui, un peu tout et n'importe quoi derrière ce terme. Aussi, qu'est ce qu'un CM pour toi ?
  • Pour moi, un CM c’est celui / celle qui construit un pont entre une équipe de dev (ou un éditeur) et son audience. Pour continuer dans la métaphore BTP, il est important de noter qu’il ou elle est souvent à la fois architecte, et maçon.
    C’est quelqu’un qui écoute les joueurs, qui communique dans leur référentiel linguistique mais aussi culturel, qui sait activer des opportunités sociales – ça peut sembler bizarre, mais ces qualités sont souvent dures à trouver dans un studio de dev.
  • 3) Quels sont les enjeux de l'animation des réseaux pour les acteurs de l'industrie du jeu vidéo ?
  • Les enjeux de l’animation des réseaux (sociaux, j’imagine)… Vaste sujet. Pour faire simple :

    - De plus en plus de gens passent un temps de plus en plus long sur les réseaux sociaux.
    - N’importe quelle marque rêve que ses clients pensent à elle tous les jours.
    - Si vous faites du super contenu social au nom de votre marque, des millions de gens pensent à votre marque tous les jours.

    C’est juste une autre forme d’entertainment, en fait. Vous vous éclatez à jouer à Mario ou Fifa, ou Overwatch à la maison ? Super. Le rôle (parmi d’autres) des Social Media Managers, c’est que vous vous éclatiez (ou en tous cas que vous soyiez « engaged ») dans le métro, la cour de récré, au bureau, etc.
  • 4) De nombreuses structures, qu'elles soient associatives ou jeunes entreprises du JV, tentent de se créer une communauté de fans sur les réseaux sociaux. Existe-t-il des «techniques» à respecter, et si oui, quelles sont-elles ?
  • Je ne sais pas si y’a des règles, mais je vais vous donner certaines des miennes :
    1- Respectez votre audience, et leur investissement dans votre jeu. Que ce soit en temps ou en argent. Ça veut dire aussi : respectez leur bande passante. Si je suis abonné à votre contenu, je m’attends à ce que votre contenu soit en ligne avec ce qui m’a fait m’abonner. Je m’attends à ce que vous ne me comptiez pas comme acquis.
    2- Content is king. Si vous avez quelque chose à dire, que vous pensez intéressant ou drôle, go. Sinon, continuez de bosser jusqu’à ce que ce soit le cas.
    3- Essayez des trucs. Soyez honnête avec vos échecs, et suivez vos instincts. Si votre tête et votre cœur sont alignés avec ceux de la communauté, vous savez ce qui est cool et ce qui est naze. N’ayez pas peur de ces instincts, ils ont souvent raison.
  • 5) De plus en plus de formations se créent afin de former les futurs CM de demain. Quel regard portes-tu sur ces dernières ?
  • Pour être honnête, je n’y connais pas grand-chose. C’est une profession qui est à peine aussi vieille que ma carrière, et donc naturellement des gens vont commencer à l’enseigner.

    Souvent, les gens prétendent que ceux qui savent, font ; et que ceux qui ne savent pas, enseignent. Perso, je pense que c’est des conneries. « Ceux qui savent » se divisent en deux catégories : ceux qui savent aussi enseigner aux autres, et ceux qui en sont incapables.
    J’ai eu plusieurs fois la chance d’être invité pour donner des cours ou des présentations dans des universités, et c’est un challenge qui n’a rien à voir avec mon métier. C’est super intéressant, mais complètement différent. On se fait surprendre à chaque fois par des questions, qui sont souvent bien plus brillantes que ce qu’on a pu raconter…

    Pour revenir à la question, c’est une excellente chose, qu’on s’essaye à enseigner le community management. C’est comme tout : parmi les enseignants, il y aura des gens brillants et d’autres moins. Mais globalement je pense que c’est très positif.
  • 6) Enfin, le conseil du Chef : L'industrie du jeu vidéo semble aujourd'hui fleurissante, et de plus en plus d'emplois y sont proposés. Quels conseils pourrais-tu nous offrir pour valoriser une candidature ?
  • 1- Soyez humbles. Même si vous êtes une rock star à l’école, vous venez juste de finir le tutorial en vie.
    2- Ayez faim. On a tellement de choses à apprendre, à construire. Prenez vos meilleures idées, et pensez-les en plus cool, en plus grand. Et puis en encore plus cool, encore plus grand.
    3- Peut-être le plus important : apprenez à aimer le succès collectif. Débarrassez-vous de votre besoin de reconnaissance individuelle. C’est un vrai poison dans une industrie dans laquelle presque rien ne se réussit tout seul.
    4- Mettez-vous en danger – pas physiquement bien sûr. Les 3 points ci-dessus, je les ai tous appris en situation périlleuse. En encaissant du feedback négatif, souvent de la part de gens qui comptaient pour moi, mais pas que.
    Si vous savez demander du feedback honnête, savez écouter quelqu’un qui vous démonte et faire taire votre réflexe défensif ; si vous savez réfléchir sur vous-mêmes pour « update » votre façon de faire, vous êtes déjà meilleur que la plupart des gens.