De Community Developer à Associate Producer

  • 1) Tout d'abord Emma, peux-tu nous expliquer ton parcours ?

  • Je sais depuis mes 12 ans que je veux travailler dans le jeu vidéo. J’ai développé cette passion à force de regarder la chaîne Game One et aussi devant le refus de mes parents de nous acheter une console à mes soeurs et moi. Cela a créé une sorte de frustration que j’ai reconvertie en passion pour le jeu vidéo. Game One m’a sensibilisé à l’industrie et son actualité.

    Au moment de choisir mon orientation au collège/lycée, je savais que je voulais travailler dans l’industrie, mais je ne savais pas quoi faire précisément. Alors comme j’étais aussi passionnée d’animation japonaise, j’ai commencé à m’orienter vers des études de japonais en me disant que je pourrai ainsi devenir « Chef de projet localisation ». En troisième année de Licence Langues Etrangères Appliquées, j’ai découvert le marketing et j’ai vraiment adoré cette matière. J’ai donc bifurqué vers d’abord un Master 1 en Stratégie et Marketing, puis un Master 2 dédié aux Technologies Innovantes. J’ai pu faire un premier stage dans l’industrie en tant que Community Manager pour un studio qui s’appelait OUAT Entertainment et qui produisait des jeux Facebook. Cela a confirmé ma passion pour le secteur. J’ai eu la chance de réaliser mon stage de fin d’études en tant qu’assistante Relations Presse chez Square Enix France.

    Ces deux stages m’ont permis de comprendre que ce qui me plaisait avant tout, c’était d’échanger avec les gens, et de leur apporter satisfaction. J’ai décroché mon premier vrai job chez Ubisoft en 2014, en tant que Community Developer. J’ai eu l’opportunité de travailler sur les Lapins Crétins, Just Dance, et pendant 3 ans sur Ghost Recon Wildlands. Aujourd’hui, j’ai changé de rôle. Je suis désormais Associate Producer à Ubisoft Paris, et je travaille sur un jeu encore non annoncé.
  • 2) En quoi consistait, durant 4 ans, ton rôle de Community Developer auprès d'Ubisoft ?

  • En tant que Community Developer, mon rôle était d’être le lien entre l’équipe de développement du jeu et la communauté de joueurs. Je gérais une équipe de Community Managers répartis dans le monde entier, afin de recueillir du feedback de la communauté, et de créer des stratégies de communication à l’attention de nos joueurs les plus engagés. Pour ce faire, il y a deux aspects dans ce job : le premier est de cerner les besoins de la communauté, et de les transmettre à l’équipe de développement via des analyses des conversations des joueurs sur les différents canaux communautaires (forums, reddit, discord, facebook, twitter…), et en allant jusqu’à faire venir des fans du monde entier au studio pour rencontrer l’équipe lors d’un workshop de plusieurs jours.

    Le deuxième aspect de ce job est inverse : il est de définir comment nous allons communiquer aux fans les dernières nouveautés sur le jeu. Pour ce faire, je travaillais main dans la main avec les équipes marketing et les devs afin de définir un planning de communication dédié à la communauté. Dans ce cadre, j’ai eu l’occasion de produire plusieurs vidéos Behind the Scenes où j’interviewais des développeurs, d’organiser des masterclass à l’E3, d’être la présentatrice de livestreams sur Twitch… C’était un travail vraiment passionnant !
  • 3) Quelles compétences ce poste met-il en exergue au quotidien ?

  • Pour être un.e bon.ne Community Developer, il faut bien entendu être joueur/joueuse soi-même et idéalement avoir été engagé dans une communauté online. Cela permet de cerner plus facilement les attentes des joueurs et de définir des stratégies de communication pertinentes. Etre un.e bon.ne communicant.e est aussi très important, car on est amené.e à discuter et négocier avec différents types de métiers : des producers, des programmeurs, des artistes, des chefs de produit, des RP… et des fans bien sûr. C’est aussi un métier qui demande une grande autonomie, car au final, c’est là où le ComDev qui définit ce qui va se passer pour la communauté. Il faut être capable de concevoir et de mener des projets jusqu’au bout, et souvent seul.e. La créativité, la gestion de projet, et la passion pour le jeu vidéo en général sont des atouts clés pour réussir dans ce métier.
  • 4) A quoi servent les informations recueillies par les Community Developers ?

  • A améliorer les jeux sur lesquels ils travaillent tout d’abord ! Etre ComDev, c’est être porte-parole de la communauté au sein de l’équipe de développement. C’est elle ou lui qui est la ou le mieux placé.e pour défendre les souhaits de la communauté et essayer de les implémenter dans le jeu. Il faut bien sûr avoir assez de bon sens pour proposer à l’équipe de dev des suggestions pertinentes. Par exemple, hors de question de mettre des tutus dans un Ghost Recon ! Sa connaissance des communautés de joueurs et le fait d’être présent au sein du studio de développement permet au ComDev d’être un élément clé de l’équipe de production.

    Ensuite, les informations recueillies permettent aussi d’élaborer des stratégies. On récupère des données statistiques, on analyse les commentaires des joueurs, on prend connaissance de ce que le jeu a à offrir, et à partir de ces éléments, on construit une stratégie de communication pertinente, et on aiguille les développeurs pour bien adapter le contenu des features qu’ils développent.
  • 5) [Instant PUB] : Quelles sont les dernières actualités sur Ghost Recon Wildlands ?

  • Nous avons récemment annoncé une deuxième année de contenu pour Ghost Recon Wildlands. La Year 2 a commencé fort, avec une mission spéciale avec Sam Fisher de Splinter Cell qui a rencontré beaucoup de succès ! Il y a encore trois mises à jour à venir avec de nouvelles missions et de nouvelles features basées sur les demandes de la communauté. Je suis heureuse que nous ayons pu développer un jeu avec une équipe autant à l’écoute des demandes des joueurs, et cela va continuer !
  • 6) Quelles sont, d'après toi, les raisons qui t'ont faire devenir, il y a quelques mois, Associate Producer chez Ubisoft ?

  • C’est tout d’abord une volonté personnelle. Après quatre ans en tant que ComDev, j’avais tout simplement envie de découvrir un nouveau métier. Je suis quelqu’un qui adore apprendre et découvrir de nouvelles choses, et je voulais pouvoir développer mes compétences en gestion de projet. Aussi, ce nouveau poste me permet d’être encore plus au coeur de l’équipe de développement, de manager deux équipes et de participer concrètement à l’effort de développement. C’est une magnifique opportunité. Actuellement j’apprends tous les jours et je suis entourée de développeurs talentueux et passionnés. J’ai hâte de pouvoir parler plus en détails du jeu sur lequel nous travaillons !
  • 7) Enfin, le conseil du Chef : La fonction de Community Developer semble mêler des compétences de manager, de marketing et de communication. Que préconiserais-tu à un candidat postulant à ce poste afin de valoriser ces diverses compétences transversales lors d'un entretien de recrutement ?

  • Je lui dirais qu’il faut penser au-delà de ses acquis marketing ou de community management. Un.e ComDev est un.e stratège avant tout et se concentre sur le long terme, et doit penser à ce qu’elle ou il peut faire pour faire grandir (dans tous les sens du terme) sa communauté. C’est vraiment la communauté qui est au centre de tout. Si un.e candidat.e à un entretien me dit qu’elle ou il veut faire des concours sur facebook pour gagner des fans, alors cette personne a encore besoin de maturité sur sa manière de voir le développement de communauté. Pareil, si cette personne cherche à « faire le buzz », ou est axée sur l’acquisition ; dans ce cas elle est trop axée marketing pur et dur.

    Etre ComDev est un métier très humain, qui demande d’aller au-delà des sentiers battus et d’innover en permanence, à l’image de l’industrie dans lequel elle on évolue.
    Si ce métier vous intéresse, Ubisoft recrute régulièrement des Community Developers dans le monde entier. N’hésitez pas à visiter la page de recrutement !

N'hésitez pas à consulter une autre de nos interviews