eSports Sponsorship Manager à Webedia

  • 1) Antoine, pourrais-tu déjà nous faire une présentation de ton parcours ?
  • Mon parcours pour le jeu vidéo est un peu atypique. Je suis arrivé dans l’eSport par le biais du sport traditionnel, ma première passion.
    J’ai commencé ma carrière chez Mobiclip, devenu à la suite d’un rachat, Nintendo R&D Europe. Il s’agissait d’une société spécialisée dans la vidéo sur mobiles pour laquelle j’ai développé vers 2007 l’offre sportive. En effet, nous étions au tout début du développement des smartphones et le potentiel pour regarder sur son mobile en streaming des contenus vidéos, qui plus est du sport, m’est tout de suite apparu important.
    J’ai ensuite travaillé pour une agence de marketing sportif où j’étais en charge du sponsoring et de la vente de droits TV de divers championnats de football et sélections nationales.
    J’ai entendu parler d’eSport par un ami qui suivait beaucoup Starcraft. En tant que fan de sport et de jeux vidéo, j’ai tout de suite senti qu’il s’agissait d’un secteur d’avenir et ai donc décidé de trouver un travail dans le secteur.
    J’ai ainsi rejoint en 2014 la structure Millenium pour développer la partie sponsoring du club eSport. Je suis maintenant Directeur du Sponsoring eSport chez Webedia en charge notamment des partenariats du PSG eSports, de Millenium et de l’ESWC.
  • 2) A la suite de ton Master en Management, tu entres chez Nintendo Europe en tant que Business Developer. Comment s'est déroulée la phase de recrutement ?
  • Je dois dire que j’ai un peu triché sur cette partie ! En effet, je ne suis pas passé à proprement parler par une phase de recrutement classique pour commencer mon premier CDI chez Mobiclip / Nintendo R&D Europe. J’ai eu la chance d’y faire mon stage de milieu de cursus à Sup de Co Reims (Neoma Business School). Je suis resté en très bons termes avec le CEO et lors de mon entrée sur le marché du travail j’ai tout naturellement cherché à revenir dans la société. Chose qui s’est faite assez simplement.
    En revanche le process de recrutement mis en place pour intégrer la société en stage fut assez relevé avec plusieurs entretiens dont un en anglais et un en espagnol, un one-to-one avec la directrice marketing et enfin un dernier entretien avec le CEO.
  • 3) Après cette expérience d'environ 3 ans, puis plusieurs emplois dans le secteur des équipementiers sportifs, tu entres chez Webedia, en novembre 2014. Qu'as-tu fait valoir, lors des entretiens, pour justifier que tu étais parmi les meilleurs candidats ?
  • Avant d’être chez Webedia, j’étais chez Millenium, qui a ensuite rejoint Webedia suite à son rachat. Le poste ouvert chez Millenium auquel j’ai postulé était centré sur le sponsoring du club eSport. Pour prouver que j’étais le bon candidat, j’ai dû prouver que j’avais fait suffisamment de sponsoring dans mes expériences précédentes pour décrocher le poste.
    Mais j’ai surtout dû aller un peu plus loin en montrant que j’étais un candidat complet maîtrisant à la fois les problématiques marketing ou financières ayant trait au bon fonctionnement d’un club.
    Pour cela, ma bonne connaissance du sport a aidé, car sur de nombreux points, un club eSport et un club sportif fonctionnent de la même manière.
  • 4) On parle, on parle, mais au fait, un « eSport Sponsorship Manager », il fait quoi de ses journées ?
  • Il y a 2 grandes taches dans le rôle d’un responsable sponsoring. Une partie commerciale et une partie gestion des partenaires. En effet, il faut bien évidemment élaborer une stratégie commerciale, monter une offre et signer des contrats avec des partenaires. Mais ensuite il est tout aussi important de bien travailler la relation avec le partenaire, bien mettre en place les différentes activations afférentes au partenariat et s’assurer que le partenaire est pleinement satisfait de son investissement.
  • 5) [Instant PUB] : Que nous réserve Webedia dans les mois à venir ?
  • Webedia a une actualité chargée dans l’eSport. En effet, l’ESWC Winter (grande convention eSport rassemblant des compétitions sur plusieurs jeux qui se tenait Porte de Versailles) vient de fermer ses portes sur un beau succès d’audiences en ligne, notamment sur Call of Duty et Clash Royale. Nous préparons maintenant l’ESWC Summer qui se tiendra à Bordeaux les 1er et 2 Juillet, et sera un grand rassemblement pour tous les gamers et fans d’eSport du Grand Ouest français !
    Par ailleurs, les équipes professionnelles eSport de Webedia ont une actualité chargée. Que ce soit Millenium eSport, plus grand club eSport de France, propriété de Webedia depuis 3 ans maintenant, ou le PSG eSports, équipe gérée en partenariat entre Webedia et le PSG.
  • 6) As-tu la sensation que les entreprises du jeu vidéo sont de plus en plus exigeantes en matière de diplômes ?
  • Oui bien sûr. Et heureusement ! Plus le marché de l’eSport va se professionnaliser, plus il y aura un besoin de personnes diplômées et qualifiées.
  • 7) Enfin, le conseil du Chef : Le marché du jeu vidéo attire de plus en plus de candidats à l'emploi depuis quelques années, et les places y sont chères. Des conseils, pour tirer son épingle du jeu ?
  • Montrez que le jeu vidéo est une vraie passion et montrez que vous maitrisez l’eSport tant d’un point de vue compétitif que business, ce sera toujours un grand plus.
    Mais au-delà de cela, il faut surtout montrer que vous pouvez vraiment apporter quelque-chose en plus, que vous avez une plus-value, et ce, quel que soit le background que vous avez.
    Moi par exemple je ne venais pas de l’eSport et en avait une connaissance périphérique, mais j’ai démontré que je pouvais apporter un savoir-faire dans le sponsoring à un moment où la structure que j’ai rejoint cherchait ces compétences.
    Bon je vous rassure, j’ai grandement eu le temps de rattraper mon retard notamment sur COD :)